Arunachala, la montagne sacrée.

Arunachala, la montagne sacrée.

mercredi 27 août 2008

Epicure





La maladie de l'âme est l'illimitation des désirs.

10 commentaires:

philippe a dit…

Bon,alors quels sont mes principaux vrais désirs ?

Marion M. a dit…

Il s'agit de commencer par un bout, pour finir par un autre...facile non ?

Madeleine a dit…

" Celui qui ne sait pas se contenter de peu ne sera jamais content de rien " EPICURE

Epicure semble bouddhiste avant l'heure, 3 siècles avant notre ère.
Ce sage grec, bien que riche, fut malade toute sa vie d'où son obsession de la souffrance et sa définition minimale du plaisir !

martine a dit…

oui Marion, c'est ainsi que l'on soigne cette sale maladie !
ceci étant dit, j'ai opté pour la bonne santé, je n'ai pas l'illimité !!!

Paulo a dit…

Alors monsieur le réceptionniste à mi-temps,...( j'ai été indirectement présenté par fish-fish :_/jL°lL...),à n'y rien comprendre, [
T'en es où de ta thèse,

Paulo a dit…

Bonjour Vincent, j'essayerai d'être davantage intelligible dorénavant. J'espère que tu ne m'en pas...c'était un gros "craquage".

fish-fish a dit…

Merde mais alors je suis malade aussi

Anonyme a dit…

^^ nice blog!! ^@^

徵信,徵信,徵信,徵信,徵信,徵信社,徵信社,徵信社,徵信社,徵信社,

fish-fish a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
fish-fish a dit…

oui et des peurs